C’est l’histoire d’un mouvement qui cherche à se renouveler…

Qui, parmi les « anciens », n’a jamais entendu parler des Cœurs vaillants et Ames vaillantes ? Nombreux sont ceux qui en ont fait partie. Né dans les années 1930, le mouvement devient l’Action Catholique des Enfants (ACE) en 1956 avec les clubs Perlin (pour les 6-8ans), Fripounet (pour les 8- 11 ans) et Triolo (pour les 11-14 ans). Aujourd’hui, on n’en entend plus beaucoup parler mais, à l’image du petit village gaulois d’Astérix, des clubs résistent, d’autres inventent une nouvelle façon de faire de l’ACE.

C’est ainsi que depuis deux ans sur notre secteur, faute de responsables de clubs en nombre suffisant, il a fallu s’adapter, «  faire du neuf ».

Finis  les clubs qui se retrouvent toutes les semaines ou tous les 15 jours à 6 ou 8 autour d’un responsable….Mais « bonjour » le groupe d’enfants et de jeunes qui se réunit une fois par mois environ, tous les âges confondus, avec Magalie et Anne, souvent accompagnées de Jo. Et il y a de l’ambiance ! Allons un peu voir ce qu’ils font…
27 novembre 2010, 10h, salle Savio au Plessis Grammoire : c’est déjà la 3ème rencontre de l’année pour ce groupe qui réunit une quinzaine d’enfants et d’ados. Tout le monde arrive, en voiture, à vélo ou encore à pied avec le violon sous le bras… On se dit bonjour en s’interpellant par nos prénoms. Et c’est parti ! Regroupement : qu’a-t’on fait la dernière fois ? Important ! Certains n’étaient pas là ! Puis on chante et on joue. Un petit jeu pour se remettre en tête le prénom de chacun : c’est que certains viennent d’Andard, d’autres du Plessis, d’autres de Saint Sylvain… Ils fréquentent des écoles différentes, certains sont en CP ou CE1, d’autres au collège. Pas gagné d’avance, mais ça marche !

De 8 le premier samedi, ils sont passés à 14 lors de la 2ème rencontre et le groupe continue à s’étoffer à chaque fois, s’enrichissant maintenant d’un petit groupe de Perlins, ce qui manquait l’an dernier. Tous ensemble, ils découvrent donc le thème d’année, axé cette année sur la différence garçons-filles : tout un programme !  Le refrain du chant d’année, que l’on reprend à chaque rencontre dit bien le sens que l’on veut donner à cette année : « Trouver tout ce qui nous rassemble, apprendre à savoir vivre ensemble pour un monde meilleur, pour un monde au grand cœur »

Et on rejoue, cette fois à partir d’un jeu par équipes qui les fait s’exprimer sur le thème d’année. Pour s’exprimer tout est possible : des défis lancés aux autres équipes voient donc se succéder le jeu du pendu pour trouver des prénoms masculins ou féminins, des sketchs improvisés (pas facile : « qu’est ce que tu fais si ta maman t’emmène jusqu’au portail du collège ? ») des mini-débats (que serait le monde sans hommes ou sans femmes, y a t’il des métiers typiquement masculins ou féminins…) Petit à petit ils entrent dans la compréhension du thème. La suite de l’année verra fleurir des projets, des actions, des débats….selon ce qu’ils choisiront. Car l’ACE c’est leur mouvement. Ils apprennent à prendre des responsabilités, à ne pas arriver « les mains dans les poches ». Cette année, entre chaque rencontre, ils préparent à 2 ou 3 un jeu à proposer au groupe.

Et puis, voilà qu’il est midi : les parents arrivent, il est l’heure de se séparer. Ah, pas tout à fait ! La convivialité a aussi sa place ! Avec  les parents, on boit un jus de fruit ou on partage les chouquettes que Bertille a apportées pour sa fête.
Voilà, c’est ça l’ACE maintenant ! Finalement peut-être pas si éloigné que ça de ce que c’était « avant » ! Et quand on voit les enfants arriver avec le sourire et repartir si épanouis, on n’a pas envie de s’arrêter là !
Le groupe accueille toujours des nouveaux… Si le cœur (vaillant, bien sûr !) vous en dit… Parlez-en autour de vous.

Anne M.

 


Date de création : 03/04/2011 @ 17:14
Dernière modification : 08/05/2013 @ 15:34
Catégorie : Les mouvements de partage - Articles
Page lue 246 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !