Gaudium et Spes

Le 19 février nous avions réfléchi sur « L’Eglise et la vocation de l’homme » (cf Le Lien n°43 de mars 2013) à partir du chapitre I de la 1ère partie de Gaudium et Spes.
Le mardi 9 avril 2013 une 4ème rencontre autour des textes du Concile Vatican II a eu lieu à St Sylvain animée par Anne Lemire. Nous avons partagé sur le thème « L’Eglise et la communauté humaine » avec des extraits du chapitre II de la 1ère partie de Gaudium et Spes.

Cette « Constitution pastorale sur l’Eglise dans le monde de ce temps » remet la dignité de l’homme au centre, en effet la vocation de l’homme est de participer à la vie divine. Cette constitution invite à scruter les signes des temps à la lumière de l’Evangile (regarder avec bienveillance et lucidité).

C’est au travers d’échanges en carrefours que nous avons construit notre compréhension :
  1. En quoi l’individu a-t-il besoin de la communauté humaine pour grandir ?
  Est-ce que la communauté humaine fait partie du projet de Dieu ?
     Les textes de la genèse nous disent :
        o  Il n’est pas bon que l’homme soit seul.
        o  Homme et femme il les créa.
        o  Croissez et multipliez-vous.
 ♦ L’homme a besoin de la communauté pour grandir.
       o  Pour dire « Je » il faut qu’il y ait un « Tu »
     o  C’est le « Tu » qui me fais prendre conscience de moi-même et prendre acte de mes possibilités.
  L’homme est fait pour aimer.
       o  Créé à l’image de Dieu, il est lui aussi créateur et capable d’amour.
       o  Seul on n’est pas pleinement homme.



 2. Gaudium et Spes met l’accent sur le « bien commun » et sur le respect de  la personne humaine.
 ♦ Qu’est-ce que le bien commun ?
    o  « …le bien commun c'est-à-dire cet ensemble de conditions sociales qui permettent, tant aux groupes qu’à chacun de leurs membres,d’atteindre leur perfection d’une façon plus totale et plus aisée…
» G & S 1ère partie, II, 26
   o  Les conditions sociales, par exemple : l’économie, la politique, les institutions internationales ou locales, le travail, les lois, le respect de l’environnement…
 ♦ Le respect de la personne humaine
    o  « …que chacun considère son prochain, sans aucune exception, comme  " un autre lui-même "… » G & S 1ère partie, II, 27

 3. La vocation de la communauté humaine : faire Un par amour
 ♦  Le Dieu trinitaire (Père – Fils – Esprit) est relation et amour.
    o  L’homme créé à l’image de Dieu a par essence la relation d’amour en lui.
               1.  aimer Dieu
               2. fraternité et charité est la relation d’amour de l’homme  avec les autres
 ♦  « Pour qu’ils soient un comme nous sommes un, moi en eux et toi en moi » Jean, XVII, 22-23 : Faire un par amour.
 ♦  Donner sa vie par amour : mariage, prêtrise… à chacun sa vocation.
     On ne peut pas répondre au désir de Dieu sans aimer l’humanité : on ne va pas à Dieu par soi-même mais par le vivre ensemble.

Durant la prochaine année liturgique des soirées seront proposées sur les deux autres constitutions de Vatican II, Dei Verbum, et la constitution sur la liturgie. Les dates seront fixées à la rentrée.

Un grand merci à Anne Lemire pour nous recentrer sur l’essentiel.

M. Castiglioni

Date de création : 30/07/2013 @ 16:07
Dernière modification : 31/07/2013 @ 16:02
Catégorie : Pour se former - Articles
Page lue 287 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !