Pour prier la Semaine Sainte

Dimanche des rameaux
Seigneur Jésus,
assis sur ton âne,
résolument tu avances.
Hosanna, crient les enfants.
Mais sous les rameaux qui s'agitent
les intrigues se nouent,
ton destin se dessine.
Pourtant, tu vas ton chemin.
Fils de David, loué sois-tu !

Lundi saint
Seigneur Jésus,
quand Marie, ton amie, la soeur de Lazare,
verse sur tes pieds le précieux parfum,
il s'en trouve pour protester.
Mais tu sais qu'elle prépare
ta sépulture à venir.
Oui, tu savais.
Fils bien-aimé du Père, loué sois-tu !

Mardi saint
Seigneur Jésus,
ta passion c'est aussi la trahison,
celle de Judas, celle de Pierre,
celle de tous ces froussards
partis pleurer en silence
la défaite et la honte.
Mais toi, Seigneur, tu disais :
« Que ta volonté soit faite. »
Ô Christ, loué sois-tu !

Mercredi saint
Seigneur Jésus,
ton heure est toute proche.
C'est toi qui vois aux préparatifs de la Pâque.
C'est l'heure du Passage.
Ton coeur est oppressé, tu as mal.
Quelle source coule en toi
pour te donner tout ce courage?
Agneau de Dieu, loué sois-tu !

Jeudi saint
Seigneur Jésus,
à ton dernier repas
devenu la première eucharistie,
il y a même une place
pour celui qui va te livrer.
Alors, tu donnes tout
pour combler le vide
de ton absence à venir.
Toi, le Serviteur, loué sois-tu !

Vendredi saint
Seigneur Jésus,
la mort, toute mort,
nous renvoie toujours
à notre propre mort.
C'est pour cela
qu'elle fait peur.
Mais la tienne, Seigneur,
au-delà même de l'horreur de la croix,
nous apprend qu'elle a
un lendemain de lumière.
Homme des douleurs, loué sois-tu !

Samedi saint
Seigneur Jésus.
c'est aujourd'hui
le jour du tombeau,
le jour de l'attente,
le jour du silence
qui rend plus éclatants les alléluias,
le jour menant à la grande nuit
où la lumière est si belle.
Demain ce sera Pâques
et déjà nos coeurs s'impatientent.
Fils de Dieu toujours vivant, loué sois-tu !

Jacques Houle c.s.v *

*Clercs de Saint Viateur

 


Date de création : 08/04/2014 @ 14:25
Dernière modification : 14/04/2014 @ 16:26
Catégorie : Méditations et prières - Textes
Page lue 194 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !