Histoire d’un journal paroissial… est-ce la fin ?

    Vous connaissez le journal de « Saint François aux portes d’Angers ». Il paraît 3 fois par an, il est distribué à plus de 7100 exemplaires dans toutes les boîtes à lettres des communes de notre paroisse. Vous le feuilletez rapidement ou le lisez avec attention, mais savez-vous le travail qu’il a demandé pour arriver dans votre boîte ?

    Aujourd’hui l’équipe qui s’occupe du journal compte 5 personnes, elles étaient 10 il y a 5 ans. Faire un numéro du journal s’étale environ sur 2 mois. Le choix des articles, leur rédaction, les interviews, la relecture, c’est le travail de l’équipe ; la mise en page, l’envoi à l’imprimeur c’est celui de Bayard ; enfin la distribution dans toutes les boîtes c’est celui des 150 bénévoles.

    Le journal tel que vous le recevez aujourd’hui avec ses huit pages couleurs bien structurées : Edito, paroisse en 4- paroisse en un ; page des jeunes ; dossier sur deux pages, infos paroissiales avec un agenda des principaux événements ; vie de la cité ; rencontre avec…, n’a pas toujours été ainsi.

    Le journal de Saint François trouve ses racines dans la paroisse Saint Pierre de Villevêque et Saint Martin de Soucelles dans les années 70. Le Lien vous les fera découvrir, plus de 40 ans d’histoire, dans son numéro d’avril prochain.

    Aujourd’hui c’est l’urgence. Certains membres de l’équipe de rédaction souhaitent arrêter leur participation fin 2015 après plus de dix ans au service du journal, de la paroisse et de tous les habitants. Ils cherchent la relève. Alors que ce journal permet, comme le Pape François le demande, de s’ouvrir aux périphéries, porteur d’humanité et de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, devra-t-il s’arrêter par manque de chrétiens pour assurer son avenir. En ce temps de Carême posons-nous la question : « Que puis-je faire ? ». S’impliquer dans le journal, c’est aussi une façon de vivre la proximité.

M.C.

lien_page7_image1.jpg


Date de création : 22/03/2015 @ 16:41
Dernière modification : 22/03/2015 @ 16:41
Catégorie : Les moyens de communication -
Page lue 326 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !