L'encyclique : Laudato Si

lien_page8_image1.jpg

« Je voudrais m'adresser à chaque personne qui habite cette planète »

Le titre de cette encyclique est tiré du Cantique des créatures, poème de Saint François d'Assise, écrit peu avant sa mort dans la langue italienne du XIIIème siècle : « Laudato si, mi Signore », signifie « Loué sois-tu, mon Seigneur ».

Le lundi 1er Février nous avons partagé sur le chapitre 4 de l'encyclique :

« Une écologie intégrale»

Nous avons commencé par prier avec la « prière pour notre Terre » que le Pape François nous a proposée.

Nous avons retenu :

L'écologie environnementale, économique et sociale

"Il est fondamental de chercher des solutions intégrales qui prennent en compte les interactions des systèmes naturels entre eux et avec les systèmes sociaux. Il n'y a pas deux crises séparées, l'une environnementale et l'autre sociale, mais une seule et complexe crise socio-environnementale." (139)

"Aujourd'hui l'analyse des problèmes environnementaux est inséparable de l'analyse des contextes humains, familiaux, de travail, urbains, et de la relation de chaque personne avec elle-même qui génère une façon déterminée d'entrer en rapport avec les autres et avec l'environnement (141). « Toute atteinte à la solidarité et à l'amitié civique provoque des dommages à l'environnement »(142).

L'écologie culturelle

"L'écologie suppose la préservation des richesses culturelles de l'humanité." (143)

"La notion de qualité de vie ne peut être imposée mais elle doit se concevoir à l'intérieur du monde des symboles et des habitudes propres à chaque groupe humain. "(144).

"La disparition d'une culture peut être aussi grave ou plus grave que la disparition d'une espèce animale ou végétale." (145).

"Il est indispensable d'accorder une attention spéciale aux communautés aborigènes et à leurs traditions culturelles.... car pour ces communautés, la terre est un don de Dieu" (146)

L'écologie de la vie quotidienne

"Le cadre qui nous entoure influe sur notre manière de voir la vie, de sentir et d'agir." (147)

"La sensation d'asphyxie, produite par l'entassement dans des résidences et dans des espaces à haute densité de population, est contrebalancée si des relations humaines d'un voisinage convivial sont développées" (148).

"Pour les habitants des quartiers très pauvres, le passage quotidien de l'entassement à l'anonymat social peut provoquer une sensation de déracinement qui favorise les conduites antisociales et la violence". (149).

"Certains habitants des zones rurales, souffrent du manque de services essentiels." (154)

"L'acceptation de son propre corps comme don de Dieu est nécessaire pour accueillir et pour accepter le monde tout entier comme don du Père et maison commune." (155).

Le Principe du Bien Commun

"L'écologie humaine est inséparable de la notion de bien commun (156)

La famille se distingue comme cellule de base de la société. (157)

Dans les conditions actuelles de la société mondiale, où il y a tant d'inégalités le principe du bien commun doit faire appel à la solidarité et à une option préférentielle pour les pauvres." (158).

La Justice entre générations

"On ne peut parler de développement durable sans une solidarité intergénérationnelle. Les évêques du Portugal ont exhorté à assumer ce devoir de justice : « l'environnement se situe dans la logique de la réception. C'est un prêt que chaque génération reçoit et doit transmettre à la génération suivante » (159).

Quel genre de monde voulons-nous laisser à ceux qui nous succèdent ?

Cette question doit être posée avec courage, elle nous conduit à d'autres interrogations très directes :

pour quoi passons-nous en ce monde ?

pour quoi venons-nous à cette vie ?

pour quoi travaillons-nous et luttons-nous ?

pour quoi cette terre a-t-elle besoin de nous ? "(160)

"L'homme et la femme du monde post-moderne courent le risque permanent de devenir profondément individualistes, et beaucoup de problèmes sociaux sont liés à la vision égoïste actuelle axée sur l'immédiateté, aux crises des liens familiaux et sociaux, aux difficultés de la reconnaissance de l'autre."

"Ne pensons pas seulement aux pauvres de l'avenir, souvenons-nous déjà des pauvres d'aujourd'hui, qui ont peu d'années de vie sur cette terre et ne peuvent pas continuer d'attendre." (162)

Nous avons terminé l'échange par la « Prière Chrétienne avec la Création ».

N'hésitez pas à écouter RCF sur 88.1 le mercredi à 20h le Recteur de l'UCO commente l'encyclique pendant 30 mn.

Prochaine rencontre ouverte à tous (même si on n'est pas venu à d'autres rencontres), partage autour du chapitre 5: « Quelques lignes d'orientation et d'action », lundi 7 Mars 2016 à 20h30 salle St-François.

Rencontres suivantes :

Lundi 4 Avril 2016

Lundi 2 Mai 2016

Abécédaire de l’encyclique Laudatio si    (Famille chrétienne)

lien_page9_image1.jpg


Date de création : 29/03/2016 @ 17:47
Dernière modification : 29/03/2016 @ 17:47
Catégorie : Pour se former -
Page lue 89 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !